On a desert road [Bagdad Café, Percy Adlon, 1988]

Bagdad Café

Sur le bord de la route 66, près de Las Vegas, un motel. Son nom: le Bagdad Café. Motel pourvu d’un bar sans licence de vente d’alcool, le Bagdad café est le refuge des populations marginalisées et exclues du système. Noirs, vieux et étrangers sont les bienvenus. Mais aujourd’hui, Jasmin la Bavaroise tombe mal. Brenda la patronne est furieuse car son mari vient de la quitter. Jasmin est triste car son mari vient de la quitter. Aussi.

Bagdad Café commence par deux séparations. Entre tristesse et colère. Solitude, surtout. Jasmin et Brenda vont s’apprivoiser, guérir l’endroit et redonner la joie de vivre à cette communauté à la dérive. Percy Adlon, cinéaste allemand alors méconnu, se révèle à toute l’Europe avec cette solide histoire d’amitié qui casse le mythe de l’american dream. Et présente les Etats-Unis comme un pays désenchanté.

Au-delà des premiers clichés tels que des Bavarois gros et sympathiques, des Noirs grossiers et sales, Adlon affine son écriture au fur et à mesure que le film avance. Les relations s’approfondissent, les clichés volent en éclat et font place à une humanité franchement revigorante. La chaleur humaine s’installe dans ce décor magnifiquement hostile.

Parce que Bagdad Café est une œuvre qui calme et qui apaise. Qui soulage les plaies. Qui dit, et avec peu de mots, que dans la vie la patience est de mise et que tout arrive à point à qui sait attendre. Qui montre que lorsqu’un malheur arrive, c’est que quelque chose de mieux nous attend ailleurs. Dans Bagdad Café, le malheur c’est l’abandon par les deux maris et l’ailleurs c’est ce café paumé, c’est l’autre, c’est l’amie, Brenda et Jasmin. Deux femmes qui peuvent compter l’une sur l’autre.

 

Aimée Le Roux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s