Superwoman [Jackie Brown, Quentin Tarantino, 1998]

Jackie Brown

Après la Palme d’Or de Pulp Fiction et le succès qui s’en suivit, tout le monde s’attendait à une suite. Mais Tarantino a pris tout son temps. Et c’est finalement pour nous offrir quatre ans plus tard cette oeuvre étonnante qu’est Jackie Brown. Ce petit bijou marque un tempo délibérément  ralentit. C’est clair, Tarantino change de disque et nous le fait savoir dès la scène d’ouverture. Une hôtesse de l’air marche d’un pas pressé dans les couloirs d’un aéroport, mais en contrepoint une chanson lente l’accompagne… C’est elle qui donne le ton.

Hôtesse de l’air sur une petite ligne californienne, Jackie Brown (Pam Grier) participe activement au blanchiment de l’argent d’un trafiquant d’armes (Samuel L. Jackson). Coincée par la police, elle décide, avec l’aide d’un prêteur de cautions (Robert Foster), de rouler à la fois les autorités et son employeur…

Devenue icône afro-américaine suite à ses rôles de femme forte et vengeresse dans les 70’s, Pam Grier, la plantureuse Pam Grier se voit offrir ici le rôle de sa vie. Jackie Brown illustre la superwoman du cinéma black américain, libre, indépendante et courageuse. L’actrice renaît ainsi après des années de silence et après son combat contre son cancer dix ans auparavant. Elle excelle dans la peau de cette hôtesse de l’air de seconde zone, de cette femme mûre ratée mais qui finit par s’en sortir. Ce personnage taillé sur mesure contribue à changer l’image des Noirs au cinéma, souvent cantonnés à des rôles de sous-fifres poltrons.

Adaptant un roman d’Elmore Leonard, Punch créole, Quentin Tarantino a transformé la blanche Jackie Burke en Jackie Brown, comme son nom l’indique. En changeant sa couleur de peau et en transposant Miami dans les banlieues mornes et ensoleillées de L.A., le cinéaste a réalisé un vibrant hommage aux films de la blaxploitation. Et leur donne leur lettres de noblesse.

Aimée Le Roux

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s