Entre douleur et douceur [Le Petit Prince a dit, Christine Pascal 1992]

Violette au parfum si doux et si sucré est une gamine gourmande et maladroite. Pleine de vie, tout bascule le jour où son père, médecin, apprend qu’elle est atteinte d’une tumeur au cerveau. Il l’emmène alors dans une fuite éperdue, en direction du sud pour rejoindre sa mère. Les acteurs, Marie Kleiber, Richard Berry et Anémone, composent avec sensibilité cette œuvre sincère où l’émotion est toujours juste et pure.

Quatrième et avant-dernier long-métrage de Christine Pascal, Le Petit Prince a dit est sans doute son meilleur. Parce que ce road-movie permet de révéler une relation père-fille inébranlable. Parce que la simplicité de la mise en scène rend ce drame optimiste et tendre. Parce qu’Adam et Mélanie accompagnent leur fille dans sa marche inéluctable vers la mort comme une déclaration d’amour à la vie.

Violette accepte ses derniers jours de cette manière. Ce plan où elle est endormie en haut de la montagne avec ce papillon qui vient se poser symbolise la mort acceptée avec sérénité et paix intérieure. Plus elle s’en approche, plus le ciel devient bleu limpide, plus la nature reprend ses droits.

Christine Pascal philosophe ici sur la mort, son appréhension qui déchire tout l’entourage et la nécessité de vivre pleinement dans le bonheur. A la douleur grandissante des parents de Violette se mêle leur amour pour elle. Ce portrait d’une famille défaite s’improvise idyllique avec une recette de cuisine, une brasse dans la piscine, une chanson. Ce sont ces petites choses, à la fois concrètes et délicates, volées à la fatalité comme un temps suspendu, qui créent le bonheur et nous émeuvent.

Aimée Le Roux

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s